Rosières Saint Julien Handball

+16 Masculins 1

 

ENTENTE SAVINO CHAPELAIN / ROSIERES SAINT JULIEN 1

 

Classement des + 16 ans Masculins (Championnat Prénational)

  Équipes Pts J G Nuls P Buts + Buts - Diff
1 ENT ST-BRICE/REIMS 48 18 15 0 3 579 443 136
2 ENT SAVINO/ROSIERES 48 18 15 0 3 573 436 137
3 ROMILLY 48 18 15 0 3 526 409 117
4 ENT ETAC/STE MAURE 45 18 13 1 4 587 458 129
5 ENT SEDAN/CHARLEVILLE 42 18 12 0 6 519 444 75
6 RC EPERNAY HB 40 18 11 0 7 549 471 78
7 FJEP SLIC CHEVILLON 37 18 9 1 8 502 467 35
8 FJ BAR/SEINE 28 18 5 0 13 478 530 -52
9 CHAUMONT HANDBALL 27 18 4 1 13 450 603 -153
10 TAISSY CHB 26 18 4 0 14 426 545 -119
11 ENT HT-RIVIERESBOGNY 25 18 3 1 14 452 537 -85
12 HB LANGRES 18 18 0 0 18 389 687 -298
Mise à jour le 06/04/2018 à 08:17

SM1 - Partage des points

CHAMPIONNAT PRENATIONAL

ENTENTE ETAC-STE MAURE et ENTENTE SAVINO CHAPELAIN-ROSIERES ST JULIEN 27 - 27 (11 -13)

Toujours la même question en cas de match nul ? Un point de gagner ou un de perdu ? Difficile à dire car notre adversaire d’hier soir nous avait infligé notre unique défaite à domicile au match aller, donc prendre un point est positif et nous permet de jouer certainement la montée en N3 lors de la dernière journée à Romilly, mais vu le scénario du match et la prestation fournie, la victoire n’aurait pas été illogique. La 1ère période est bonne dans le contenu, une attaque productive avec de la continuité dans le jeu, des actions collectives et individuelles intéressantes, bref notre jeu d’attaque est plaisant et bien en place, malheureusement des échecs dans le duel tireur gardien nous empêchent de scorer à de plus nombreuses reprises (13 buts à la pause). La défense n’est pas en reste, le bloc contrôle bien leur attaque, leur ligne d’arrière ne trouve pas de solution et se retrouve souvent en refus de jeu ou à la limite, malheureusement pour nous,  de petites erreurs individuelles : oublis des ailiers sur des fautes d’inattention, ou alors on laisse le tireur en fin de possession de balle tirer sans sortir le gêner …  bref des situations favorables pour nous et pourtant au final on offre des buts à l’Etac, tout heureux de saisir ces opportunités. Même si le score à la mi-temps est intéressant (+2 : 13/11) je pense qu’un écart de 4 ou 5 buts aurait été plus logique vu notre maîtrise du match. La 2ème période est différente, l’Etac revient dans le match avec d’autres intentions, ils jouent l’engagement rapide avec leur ailier gauche (Jenniferson), cela va très vite et poussent très fort ? Nous sommes souvent à la limite de la rupture sur nos replis. Notre défense est également moins bien en place, moins agressive, moins d’entraides et plus dispersées ? Elle offre des solutions de shoots faciles, c’est ainsi que notre adversaire revient au score et nous passe devant à la 45ème mn 21/20. Les 2 équipes se tiennent ensuite au coude à coude quand arrive le 1er tournant du match à la 51ème mn. Le score est à égalité 25/25 et notre adversaire reçoit une double exclusion, nous allons donc jouer pendant 2mn à 2 joueurs de plus, nous devons faire un mini break !! Malheureusement, c’est l’inverse qui se passe, nous avons 2 situations d’attaque sur cette période sur lesquelles nous prenons un tir n’importe comment  et  perdons un ballon sur une mauvais passe …. De l’autre côté l’Etac transforme 2 situations confuses et nous inflige  un 2/0 (27/25 à la 54ème mn)? La fin de match est folle, à 1m30 de la fin l’Etac gâche une balle de +2, 2ème tournant du match, nous en profitons pour revenir au score sur l’action suivante, reste alors 1mn de jeu, les 2 équipes auront chacune une occasion de marquer, mais par 2 fois ces situations se solderont par des échecs.

Dommage, il y avait je pense moyen de faire mieux. Prochaine journée le 12 mai avec la réception de Chevillon pour le compte de l’avant dernière journée de championnat.

SM1 - Manque de collectif

CHAMPIONNAT PRENATIONAL

ENTENTE SAVINO CHAPELAIN - ROSIERES ST JULIEN bat EPERNAY

Match brûlant ce WE pour notre équipe qui recevait Epernay, équipe qui nous avait fait chuter cette saison sur les phases aller. La prudence était donc de mise et nous savions que cette soirée ne serait pas de tout repos…
L’entame de match est assez équilibrée, Epernay mène légèrement la rencontre sans nous inquiéter réellement, jamais un écart de plus de 2 buts, nous maîtrisons bien notre sujet et prenons un 1er avantage aux alentours du ¼ h de jeu, menant 9/6 nous sommes bien en place et récupérons de nombreux ballons pour faire un écart plus conséquent au tableau d’affichage, malheureusement des mauvais choix de passe, de tirs nous empêchent de mettre Epernay au tapis, au contraire, cela les motive et notre adversaire revient au score tranquillement, sans s’affoler, pour mener finalement d’un but à la pause (12/13).
La seconde période reprend après un débriefing sérieux à la pause, le comportement et l’attitude de certains n’étant pas en adéquation avec la notion de sport collectif… nous décidons donc avec Peter de nous appuyer sur des joueurs différents, la victoire se joue parfois sur des sacrifices que chacun doit être capable de faire pour le bien de l’équipe, l’individualisme ne doit pas avoir sa place dans un sport Co et il faudra bien finir par le comprendre ? C’est donc avec une équipe de guerriers que nous reprenons ce match, le jeu se durcit un peu et Epernay fait un 1er petit écart, nos joueurs se crispent, mais sans s’affoler, reviennent au score pour faire alors jeu égal. Nous prenons un léger avantage vers la 50ème mn mais Epernay réplique aussitôt, la fin de match devient très tendue, une saison est peut-être en train de se jouer dans ces dernières minutes ? En cas de défaite, tout espoir de terminer à la 1ère place s’envolerait. Nous réussissons grâce à une dernière défense héroïque à conserver notre petit avantage d’un but au combien important pour la suite de la saison…

Prochains matchs



Hand Info

l'hebdo du gymnase.


Mis en page par Cathy et Christèle, il retrace la vie du club au cours de la semaine avec notamment le compte-rendu de tous les matchs du week-end par les managers des équipes.
Vous pouvez le télécharger au format PDF

Réseaux Sociaux

Rejoignez nous sur les réseaux sociaux.
cdm.png