Rosières Saint Julien Handball

+ 16 Féminines 1

 

Classement des + 16 ans Féminines 1 (Championnat National 3)

  Équipes Pts J G Nuls P Buts + Buts - Diff
1 ASPTT BAR LE DUC HANDBALL 15 6 4 1 1 185 148 37
2 ROSIERES ST-JULIEN HB 15 6 4 1 1 165 144 21
3 HBC NANCY SLUC 14 5 4 1 0 144 109 35
4 CERGY HANDBALL 12 5 3 1 1 150 126 24
5 AULNAY HANDBALL 11 6 2 1 3 141 135 6
6 UNION SPORTIVE MUNICIPALE DE MALAKOFF 11 5 2 2 1 135 128 7
7 FLAVIGNY-FLEVILLE-RICHARDMENIL HBC 11 5 3 0 2 151 146 5
8 HANDBALL BLENOD ET PONT A MOUSSON 10 6 3 1 2 158 142 16
9 DEUX VALLEES KOENIGSMACKER 10 6 2 0 4 141 175 -34
10 BLANC MESNIL SPORT HANDBALL 7 5 1 0 4 143 162 -19
11 ES SUCY HANDBALL 7 5 1 0 4 84 109 -25
12 UNION SPORTIVE MUNICIPALE DE MONTARGIS HANDBALL 6 6 0 0 6 99 172 -73
Mise à jour le 12/11/2017 à 08:14

SF1 - Avec panache

CHAMPIONNAT NATIONAL 3

RSJH bat 2 Vallées Koeningsmaker 32 à 16

En accueillant le club Koeningsmaker, le RSJH, au vu des 4 premiers matchs, sentait que la partie ne serait pas très compliquée. Mais refroidies par 2 prestations plus que moyennes en début de championnat alors que les rencontres étaient largement à leur portée (Sucy et Pont à Mousson), Chris et Cathy par méfiance et expérience ne cessaient de rabâcher que le trop plein de confiance au handball peut avoir un effet inverse. Comme à leur habitude, le début de match est poussif, les 5 premières minutes sont à l’avantage des visiteuses (1-3 puis 3-4). Mais Mathilde (8 buts) et Mégane (6 buts) déclenchent véritablement les hostilités devant une équipe certes courageuse mais que ne réussira plus ou peu à scorer. A la pause Margot et ses copines sont sereines, mais la méfiance règne car à souffler le chaud et le froid notre équipe nationale est capable de tout. La seconde période redémarre tambour battant, le jeu est rythmé, et les nombreux spectateurs venus sont enthousiastes de la qualité de jeu de nos jeunes joueuses. Le jeu est rapide et les visiteuses ne suivent plus et sont débordées par le rythme effréné. La défense est compacte, avec Laéti aux commandes et Eva toutes 2 encore au top ce samedi. De ce fait l’accès au but reste compliqué, et Marjo dans ses buts reste infranchissable durant une quinzaine de minutes. Jusqu’au bout nos vertes et rouges sont impliquées et appliquées, et les rotations permettent à chacune d’entre elles de suppléer l’autre, ce qui avait cruellement manqué la semaine dernière à Bar le Duc. La quinzaine qui arrive va permettre encore une fois de travailler certains aspects de notre jeu. Avec des filles investies, il est facile de se projeter quand les résultats sont là, mais restons prudent.
Les 2 derniers matchs de 2017 seront déterminants avec un déplacement à Fléville le 2 décembre,  et la réception de Cergy le 9 décembre à 19h30, il faudra tenter d’engranger encore des points pour espérer être dans le top 3 à Noël.  Ce qui pour notre équipe promue à ce niveau serait un joli cadeau pour toutes les filles d’une part, mais également pour tous ceux qui croient au futur, la N2 la saison prochaine.

SF1 - Les 15 dernières minutes fatales

CHAMPIONNAT DE FRANCE NATIONAL 3

BAR LE DUC bat  RSJH   34 à 26

Comment analyser cette défaite, 5ème match pour nos joueuses nationales et un autre test avec une défaite au bout, la première.
Les gabarits adverses sont de haute taille, la gardienne également impressionne avec une taille qui doit avoisiner avec les 1,85. Le début de match verra nos filles encaisser un 2 à 0 sur des pertes de balles ou 1 tir mal négocié. A partir de là, Margot et ses copines réagiront en mettant plus d’implication. Margot et Mégane, les artilleuses, mettront les 2 premiers buts. Le mano à mano durera 8 minutes, les défenses de part et d’autre ne sont guère en place et le jeu est uniquement en courant avec des finitions sur jeu de transition. A ce petit jeu, les locales nous usent et nous ne tenons pas physiquement ou du moins pas toutes… Aux 13 minutes, l’écart est déjà conséquent, 10 à 6 pour les Barisiennes. Cindy, Aline et Mathilde permettent sur des actions concrètes de revenir au score 11 à 9 aux 18 minutes. La buteuse maison adverse prendra 2 minutes ce qui permettra de capitaliser et revenir dans le match et sans être bien loin jusqu’à la pause en tenant à une longueur 17 à 16 pour les locales. La seconde mi-temps verra nos filles du RSJH tenir jusqu’aux 45 minutes dans une rencontre haute en intensité…Le match se perdra certainement à ce moment, les rotations ne sont guère possibles car le jeu ne s’y prête pas et l’intensité demandée ne convient pas à celles en dessous physiquement ou techniquement. Les tirs des joueuses-ressources seront approximatifs car la fatigue est là. Nous sommes en retard, les 2 minutes pleuvent sans parler des 7 mètres. La panique est là. Pourtant fondamentalement, à part le jeu rapide et la capacité à jouer vite dans toutes les situations, nos adversaires ne nous ont pas impressionnées techniquement. Le souci sera leur buteuse maison qui plantera 14 fois (dont 7pénaltys) son ballon dans notre filet mais que nous n’arriverons pas à museler. Alors, se déplacer à 12 filles et ne pas utiliser tout le collectif est vite un choix quand lors de la première rotation l’on ne peut rivaliser physiquement voire mentalement. Et quand les joueuses majeures ne sont pas au top de leur forme physique ou mentale ou encore en ayant trop chargé, pas suffisamment d’arrêts de nos gardiennes dans les moments importants et bien, on perd le match. Voilà ce qui peut arriver à nos joueuses amateurs. Elles sont tombées sur bien plus physique qu’elles, bien plus aguerries. Ne pas rougir d’avoir perdu ce match car il en reste 17 et sans vouloir leur jeter la pierre, elles apprennent et découvrent un niveau national et c’est promis ne feront pas l’ascenseur. Même si ce n’est que le premier et le 5ème à l’échelon national, nous y sommes et nous le méritons avec l’investissement opéré à tous niveaux depuis 2 ans. Nous allons tout faire pour y rester et y grandir avec dans un coin de nos têtes qu’il faut continuer ensemble car nous sommes sur le bon chemin.

Prochains matchs



Hand Info

l'hebdo du gymnase.


Mis en page par Cathy et Christèle, il retrace la vie du club au cours de la semaine avec notamment le compte-rendu de tous les matchs du week-end par les managers des équipes.
Vous pouvez le télécharger au format PDF

Réseaux Sociaux

Rejoignez nous sur les réseaux sociaux.
colomes.png